Urwerk : une montre … ou un avion de chasse ?

Ca en jette, c’est beau, c’est classe … mais c’est un peu trop compliqué !

Une montre qui présente de belles nouveautés

Oh que oui elle est complexe cette magnifique montre, baptisée UR-202 Hammerhead par son constructeur Urwerk, avec ses 3 aiguilles qui tournent sur elles-même et donnent l’heure et la minute à tour de rôle sur l’arc de cercle en bas du cadran ( chacune occupe le segment 0-14, 15-44 et 45-59 minutes ). La pointe de chaque l’aiguille se rétracte quand se n’est plus à son tour de donner l’heure. Ainsi, sur la photo ci-dessus, il est 8h17.

Les deux petits cadrans au dessus des minutes indiquent si il fait jour ou nuit et qu’elle est la phase de la lune.

Elle est alimentée par l’énergie par l’énergie cinétique, qui est l’énergie que vous libérez lorsque vous bouger le bras.

Une montre qui présente de belles nouveautés

Vraiment subtil, un système a été mis au point pour éviter que le mécanisme ne s’endommage ( si elle est remontée trop fort elle peut s’endommager, quand on fait du sport par exemple ) à cause de l’énergie cinétique : positionnés sur le cran « SPORT » deux petites turbines agissent tels deux freins pneumatiques et réduisent la force de remontage de près de 35%. En mode « STOP », les turbines sont freinées jusqu’à l’arrêt et bloquent le rotor grâce à la résistance de l’air.

C’est à se demander si l’on parle d’une montre ou d’un avion de chasse ?

Voici une très belle vidéo :

3 réponses à to “Urwerk : une montre … ou un avion de chasse ?”

  • Marquis dit :

    J’en veux une mais à quel prix????

  • matthieu dit :

    @Marquis

    Elle est tout simplement invendable !

    On peut plus la considérer comme une démonstration de style et de technologies de la part de la marque qu’autre chose …

    Tu peux toujours contacter urwerk.

  • yorenwan dit :

    Salut !
    Pourquoi est-elle invendable ?? Elle est magnifique, j’en veux une !!! ^^

Laisser un commentaire